Les bougies et la lumière électrique
Le monde a introduit l'éclairage électrique dans pratriquement tous les foyers. Auparavant, on utilisait, à cet effet, des bougies.
Comme nous l'avons vu dans le précédent chapitre, nos Sages ont instauré l'allumage des bougies du Shabbat notamment pour deux raisons. C'est tout d'abord, un moyen de faire régner la paix dans la maison. Dans une pièce obscure, on peut trébucher ou se heurter à un obstacle, troublant ainsi l'atmosphère de calme et de quiétude qui caractérise le Shabbat. Pour éviter ces inconvénients, on allumera une bougie dans chaque pièce que l'on utilise pendant le Shabbat. De plus, cet allumage suscite le plaisir et permet d'apprécier l'ambiance shabbatique.
De nos jours, l'éclairage électrique nous dispense d'allumer une bougie dans chaque pièce pour y instaurer la paix. Là, où nous prenons le repas, en revanche, nous alloumons des bougies, même s'il y a déjà un éclairage électrique dans la pièce, afin d'intensifier le plaisir du Shabbat.

La clarté de la maison
1. Nos Sage demandent d'allumer une bougie dans chaque pièce que l'on utilise pendant le Shabbat. Comme on l'a dit l'éclairage électrique permet de s'acquitter de cette obligation.
2. Ce qui vient d'être dit s'applique à la salle à manger, au salon, à la cuisine, aux couloirs, aux paliers et aux toilettes. En revanche, il n'est nul besoin d'éclairer une partie de la maison dans laquelle on ne pénètre pas pendant le Shabbat, par exemple la cave.
3. Il n'est pas nécessaire d'allumer une lumière dans la chambre à coucher, car celle-ci constitue une gêne pour dormir. Néanmoins, la lumière de couloir restera allumée, afin que l'on puisse voir, dans la chambre à coucher, lorsque la porte est ouverte.

Les bougies sur la table
4. Bien qu'une lumière doive être allumée dans chaque pièce que l'on utilise pendant le Shabat, la Mitsvah concerne essentiellement l'endroit où est pris le repas du Shabbat.
5. Le repas du vendredi soir doit être consommé à proximité des bougies du Shabbat, ce qui permet d'en éprouver du plaisir.

Les bougies
6. De fait, il suffit d'allumer une seule bougie pour s'acquitter de son obligation. Néanmoins, la coutume veut que l'on en allume deux, pour faire référence aux deux passages de la Thora qui traitent du Shabbatn "Souviens-toi du jour du Shabbat pour le sanctifier" (Chemot 20,8) et "Garde le jour du Shabbat pour le sanctifier" (Devarim 5,12).
7. Certains ont coutule d'allumer une bougie de plus, après la naissance de chaque enfant. Ainsi, une femme qui a trois enfants allumera cinq bougies.
8. D'autres ont l'habitude d'allumer sept ou encore dix bougies.
9. Les lumières du Shabbat peuvent être allumées avec de l'huile d'oliven à défaut avec n'importe quelle autre huile produisant une belle flamme, à défaut avec des bougies de cire.
La coutume 'Habad veut que l'on utilise des bougies de cire.
10. Les bougies doivent être suffisamment longues pour brûler jusqu'à la nuit. Il est, néanmoins, préférable qu'elles brûlent jusqu'à la fin du repas.
11. Afin de préparer l'allumage des bougies, on a coutume de les allumer, puis de les éteindre afin de rendre les mèches plus facilement incandescentes. Ainsi, il sera plus aisé de les allumer par la suite.
12. Si le bougeoir est placé sur la table, les pains du Shabbat ou tout autre objet qu'il est permis de saisir pendant le Shabbat y seront également disposés avant l'allumage. On évitera ainsi qu'il soit interdit de déplacer la table pendant ce jour. Si lses pains ou l'objet permis ne se trouvent pas sur la table, on peut, néanmoins, y prendre un repas, mais l'on ne pourra pas bouger la table.
Peut-on déplacer le plateau sur lequel se trouve le bougeoir, lorsque les bougies sont consumées ?
Certains Décisionnaires considèrent que l'on peut le faire, à condition d'y avoir posé, avant le Shabbat, un livre ou un autre objet de valeur, qu'il est permis d'utiliser pendant le Shabbat. Selon d'autres Décisionnaires, en revanche, il est interdit de déplacer ce plateau.

L'heure de l'allumage
13. Les bougies doivent être allumées au plus tard dix huit minutes avant le coucher du soleil. certains le font vingt trois minutes avant celui-ci et, en tout état de cause, elles ne peuvent pas être allumées après le coucher du soleil.
L'heure de l'allumage des bougies varie, d'une ville à l'autre. Pour connaîtres les horaires de Paris et Ile de France, [cliquer ici]
14. Lorsqu'une communauté introduit le Shabbat plus tôt, c'est à dire avant l'heure indiquée dans le calendrier, les bougies doivent être allumées avant l'heure fixée par cette communauté pour l'entrée du Shabbat.
Ainsi, si les bougies doivent être allumées à 19h00 et que la communauté s'introduit dans le Shabbat, en récitant le Psaume "Mizmor Chir Leyom Hashabbat", Cantique et chant pour le jour du Shabbat, à 18h30
Sil y a plusieurs synagogues dans la ville, une femme devra allumer les bougies en fonction des horaires fixés par celle que fréquente son mari.
15. On doit dire la prière de Min'ha avant d'allumer les bougies. Si l'on est pressé par le temps, on pourra allumer les bougies avec l'intention de dire ensuite la prière de Min'ha et d'accepter le Shabbat uniquement à l'issue de celle-ci.
16. Il est d'usage d'allumer les bougies après avoir mis ses vêtements du Shabbat et il est bon d'agir ainsi. Néanmoins, lorsque l'on est en retard, il est préférable d'allumer les bougies en portant ses habits en portant ses habits de la semaine, plutôt que de retarder l'allumage, en prenant aini le risque de transgresser le Shabbat, ce qu'à D.ieu ne plaise.