Le Rabbi continue à guider notre vie aujourd'hui

De toute part du monde, des gens communiquent avec le Rabbi de différentes façons et vivent des miracles de diverses manières.

Simplement en pensant au Rabbi et en imaginant son visage, nous faisons en sorte que le Rabbi pense à nous (Torat Mena'hem 5710, p.51et 67). Nombreux sont ceux qui ont réalisé que dès qu'ils écrivent une lettre au Rabbi, la réponse suit aussitôt. Le Rabbi a dit une fois que lorsque l'on ouvre un livre sacré à une page au hasard, ce qui est écrit à cette page, et qui nous concerne, est un effet de la Providence divine. (Séfer Hasi'hot 5749 p.489)

La correspondance du Rabbi consignée dans les volumes de Iguerot Kodech contient des réponses aux questions personnelles que des individus ont posées au Rabbi dans les années précédentes.

Au cours des dernières années, le Rabbi a demandé expressément de publier ces volumes. Ces lettres couvrent chaque aspect de la vie. La pratique actuelle est d'écrire une lettre mentionnant le problème qui nous concerne pour l'heure et de la mettre dans un volume au hasard des Iguerot. La lettre du Rabbi sur laquelle on tombe est considérée comme la réponse du Rabbi à notre problème. Il est surprenant de constater que lorsque l'on écrit une lettre à propos de la santé, par exemple, la lettre que l'on trouve est une lettre du Rabbi concernant la santé. Ou bien lorsque l'on demande une question concernant le mariage, on reçoit une bénédiction ou un conseil sur ce point précis. Et ainsi de suite pour d'autres sujets. Il est écrit qu'à l'ère messianique, tout un chacun aura le pouvoir de prophétie: "Je verserai Mon esprit sur toute chair et vos fils et vos filles prophétiseront". (Yoë!3:l).

Une autre façon que le Rabbi a de nous aider est l'eau du Mikvé où il s'est immergé. La sainteté est illimitée, par conséquent, n'importe quelle eau mélangée avec cette eau-là acquiert une sainteté. Cette eau a été déjà distribuée et les personnes qui l'ont utilisée ont vu des les bénédictions et des miracles se réaliser. En effet, il est dit qu'à l'époque messianique et de la Rédemption, "J'aspergerai sur vous des eaux sacrées et vous serez purifiés."(Ezékiel 36:25)

Le Rabbi a mille façons de nous aider. Ce qui suit est une histoire qui démontre une façon miraculeuse de nous aider. [Cliquer ici pour lire des histoires du Rabbi].


Comment procéder avant d'écrire au Rabbi ?

Il est préférable de se rendre au mickvé (bain rituel) le matin avant la prière. Toutefois, le fait de ne pas avoir pu s'immerger n'empêche pas la possibilité d'écrire au Rabbi.
Avant d'écrire, il faudra se laver les mains alternativement, 1 fois de chaque côté, en 3 fois en commençant par la main droite.
On prendra alors un papier sur lequel on notera avant d'écrire sa lettre et dans la mesure du possible :
Lirvod kédouchat HaRabbi Mena'hem Mendel Schneerson, et l'on met par la suite son prénom et celui de sa Maman, si possible les prénoms hébraïques, par exemple, Davide Ben Miryam, ... et l'on y ajoute, tout ce que l'on souhaite, demande de bénédiction, question sur un déménagement, etc.
Par la suite, on insére sa lettre dans un volume de Igueret Kodech, puis on lit la ou les lettre(s) sur lesquelles nous sommes tombés.

Voir également la rubrique de [Iguerot Kodech] - Lettres du Rabbi