Les craintes
Dès le début de l'été 5727 (1967), commença la "période d'attente" qui précéda la guerre des six jours. La peur s'empara alors du pays. Les ambassades étrangères conseillèrent à leurs ressortissants de quitter la région et de rentrer chez eux. Quelques Juifs partirent même de la Terre Sainte
Le Rabbi adopta une ferme position, condamnant ces craintes. Il écrivit :
 
"Il est bien évident qu'il n'y a pas lieu d'avoir peur. Vous ne devez pas effrayer les autres, ni vous effrayer vous-même. C'est de cette façon que s'accomplira la promesse selon laquelle : 'Je donnerai la paix dans le pays'."
 
Iguerot Kodech, tome 24, page 333
 
 
"Vous étudierez la Thora avec élan et ardeur, comme tous les élèves. Il est une certitude absolue que 'Il ne dort pas et ne somnole pas, le Protecteur d'Israël'. Vous me donnerez de bonnes nouvelles".
 
Iguerot Kodech, tome 24, page 332
 
 
"Il est interdit d'abandonner Erets Israël. En effet, il y a une interdiction de la Thora d'affaiblir les coeurs".
 
Ha Méle'h Bi Messibo, tome 1, p. 181