'Hassidout : Définition




'Hassidout ?  
La 'Hassidout est l'enseignement de chaque Rabbi, constitué essentiellement par ses Maamarim et ses Si'hot, mais aussi par lettres, ses réponses aux interrogations et ses indications orales.
L'Admour Hazaken donna une parabole pour définir la 'Hassidout. Un jeune prince était très malade et tous les médecins du royaume furent appelés à son chevet. L'un d'entre eux dit au roi qu'il pourrait fabriquer, en dissolvant la pierre la plus précieuse de sa couronne, un médicament dont quelques gouttes pourraient sauver l'enfant, s'il parvenait à l'absorber.
La 'Hassidout, telle ce joyau, est capable de rapprocher chaque Juif de son héritage. C'est pour cela qu'elle fut révélée dans ces dernières générations, lorsque "le petit prince est tombé malade".
La 'Hassidout 'Habbad explique les concepts de la partie cachée de la Thora en des termes que l'intellect peut percevoir. Elle met à la portée de chacun des connaissances auparavant réservées à une élite intélectuelle et morale. En ce sens, elle préfigure le dévoilement des enseignements ésotériques de la Thora, qui aura lieu dans le monde futur, ainsi qu'il est dit "une Thora nouvelle émanera de Moïse".
 
Sagesse exprimée par la 'Hassidout
 
Le Zohar (tome 3, page 73a) enseigne que "trois noeuds sont envevêtrés, Israël, la Thora et le Saint béni soit-Il. Ils le sont en tous leurs niveaux, phase cachée et phase révélée". Tous trois, le Saint béni soit-Il, la Thora et Israël, possédent ainsi à la fois une phase cachée et une phase révélée.
La partie révélée de la Thora est constituée par les Commandements et la perception du Divin tels qu'ils apparaissent dans le Talmud et les Décisionnaires de chaque époque. Son aspect caché réside dans les Commandements et la perception de D-ieu qu'exposent le Midrach, le saint Zohar, les livres de la Kabbalah, la recherche intellectuelle et les ouvrages d'éthique.
L'Eternel étendit Sa sainte main et nous apporta la clarté par l'intermédiaire de notre maître le Baal Chem Tov et ses saints disciples, nos ancêtres et maîtres.Ceux-ci révélèrent l'enseignement de la 'Hassidout qui, au moyen de différentes explications, établit un lien entre la dimension cachée et la partie révélée de la Thora.
En cinséquence, la 'Hassidout révèle, jusqu'à un certain point, la profondeur, l'intériorité de la Thora et des Commandements. Elle met en éveil un sentiment divin dans le coeur fidèle du peuple d'Israël.
 
La 'Hassidout 'Habad, en particulier, est une recherche de D-ieu, qui ouvre les portes des Sanctuaires de la découverte et de l'analyse logique, afin de connaître et de percevoir, d'une manière rationnelle, Celui Qui créa le monde par Sa Parole. Elle est un guide permettant à chacun, dans la mesure de ses moyens, de s'engager dans la voie de la Sainteté et de servir D-ieu par son cerveau et par son coeur.
La 'Hassidout 'Habad, bien qu'étant une recherche méthodique de D-ieu, d'une profondeur merveilleuse, n'en apporte pas moins, pour chaque concept abstrait, de larges explications, des illustrations, des images facilitant la compréhension. Elle mène une large analyse et en offre l'accès, de la même manière, à ceux qui ont uniquement des moyens limités.
Comme toute autre discipline, la 'Hassidout est enseignée avec une complexité croissante. Ainsi, d'une étape à l'autre, elle permet de s'élever sur l'échelle de la sagess de la connaissance.
Néanmoins, la 'Hassidout possède aussi une qualité spécifique, dans ce domaine. En effet, elle met en éveil les sentiments du coeur, qui s'émeut à la mesure de la profondeur qu'atteint la compréhension que l'on obtient en l'étudiant.
 
A terme chacun sera un 'Hassid  
Le Rambam affirme qu'à terme, chaque Juif sera un 'Hassid. Est, en effet, un 'Hassid celui qui fait usage de ses forces intellectuelles pour étudier la 'Hassidout. Or, dit le Rambam, "les Juifs seront de grands érudits", quand le Mashia'h viendra. Car, "ils connaîtront les secrets cachés et percevront leur Créateur".
Pour y parvenir, il leur faudra nécessairement étudier la 'Hassidout. La même conclusion peut être tirée du Précepte "connais le D-ieu de ton père". Et le Rambam établit, sans ambiguïté, que chaque Juif peut obtenir un tel résultat.
Discours du Rabbi 5746-1986, page 242