Rabbi Mena'hem Mendel, le Tséma'h Tsédek

Rabbi Mena'hem Mendel Scheerson naquit le 29 Elloul 5549 (1789), à la veille de Roch Hachana. Son père était le 'Hassid Rabbi Chalom Cha'hna et sa mère, la Rabbanit Devora Léa, seconde fille de l'Admour Hazaken. On lui donna le nom de Rabbi Mena'hem Mendel de Vitebsk. A la suite de la large diffusion que fit l'Admour Hazaken de la 'Hassidout, une accusation fut portée contre lui devant le tribunal céleste. La Rabbanit Devora Léa en eut connaissance et, juste avant Rosh Hashana 5553 (1792), elle proclama devant les 'Hassidim qu'elle offrait sa vie pour son père. Elle quitta effectivement ce monde juste après Rosh Hachana, le jour du Tsom Guédalya. Depuis ce moment, Rabbi Mena'hem Mendel fut élevé par son grand-père, l'Admour Hazaken, qui lui enseigna personnellement la Thora.

Très tôt, le Tséma'h Tsédek fit preuve d'une rare intelligence et d'une mémoire hors du commun. En 5562 (1802), alors qu'il était seulement âgé de treize ans, il entreprit de rédiger les commentaires de la partie législative de la Thora et de la 'Hassidout qu'il entendait de son grand-père, l'Admour Hazaken, en y ajoutant ses propres explications. Il se mariaen 5563 (1803) avec la Rabbanit 'Haya Mouchka, fille de l'Admour Haemtsahi.

En 5566 (1806), il fut chargé par l'Admour Hazaken, ainsi que son grand oncle, le Maharil, Rabbi Yéhouda Leïb, frère de l'Admour Hazaken, d'examiner toutes les questions qui lui parvenaient. De même, il commença à guider les jeunes 'Hassidim et s'adressa à eux, en particulier dans ses discours publics.

L'Admour Hazaken resta, toute sa vie, très attaché à lui, comme il l'avait promis à sa mère, la Rabbanit Devora Léa et le Tséma'h Tsédek l'accompagna, en 5569 (1809), lorsqu'il se rendit en Wholinie. Plus tard, en 5570 (1810), Rabbi Chnéor Zalman le chargea, avec son grand oncle, Rabbi Moshé, le plus jeune fils de l'Admour Hazaken, de gérer les affaires communautaires. Rabbi Moshé avait tout juste quelques années de plus que lui et, étant enfants, ils avaient étudié ensemble la Thora.

Par la suite de 5574 à 5587 (1814 à 1827), Rabbi Mena'hem Mendel s'isola et se consacra à l'étude avec une formidable ardeur, accumulant d'énormes connaissances.

C'est en 5588 (1828), peu après le décès de son beau-père, qu'il a prit ma tête des 'Hassidim 'Habad. C'est précisément à cette époque, qu'un décret du tsar instaura la conscription des enfants juifs. Les "canonistes" se virent ainsi imposer vingt cinq ans de service militaire. Arrachés à leur famille à l'âge de sept ans, ils devaient servir dans l'armée jusqu'à trente deux ans et n'étaient bien souvent relâchés qu'après avoir abjuré.