Le Rabbi Rachab dit :"tout comme il est une Mitsvah de mettre les Téfilines chaque jour, il est tout aussi nécessaire de méditer 15 mnchaque jour à l'éducation de ses enfants".

Hassidout et éducation  
La 'Hassidout accorde la plus large importance à l'éducation des enfants, des adultes et de soi-même. L'éducation des enfants, en particulier, doit être réalisée avec la plus grande abnégation et sans compromission. Elle doit être la plus parfaite possible, dès le plus jeune âge. Ainsi, "même lorsqu'il vieillira, il ne s'en détournera pas".
Le Rabbi Rachab dit que "tout comme il est une Mitsvah de mettre les Téfilines chaque jour, il est tout aussi nécessaire de méditer un quart d'heure chaque jour à l'éducation de ses enfants".

Le gage de réussite de l'éducation est l'absence totale de compromis. Les coutumes doivent également être enseignées aux enfants. En ce sens la 'Hassidout souligne la lourde responsabilité de l'éducateur, qui ne peut se contenter d'enseigner. Il doit aussi se mettre à la portée de son élève et s'assurer qu'il comprend et intériorise son enseignement.
 
L'éducation ; à tout âge  
Dépassant le cadre de l'enfance, l'éducation, dans la pensée 'hassidique, n'a pas de limite et s'applique tout au long de l'existence. Un 'Hassid a conscience de toujours avoir à apprendre.

L'éducation joue un rôle particulier dans l'enseignement du Rabbi, qui proclama notamment en 5749 (1989) "année du petit garçon et de la petite fille", consacrée à leur éducation.